Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Yann Leray

 

Sept jours

 

1 Elohîms créait les ciels et la terre,

2 la terre était tohu-et-bohu, une ténèbre sur les faces de l’abîme, mais le souffle d’Elohîms planait sur les faces des eaux.

3 Elohîms dit : « Une lumière sera. » Et c’est une lumière.

4 Elohîms voit la lumière : quel bien ! Elohîms sépare la lumière de la ténèbre.

5 Elohîms crie à la lumière : « Jour. » À la ténèbre il avait crié : « Nuit. » Et c’est un soir et c’est un matin : jour un.

6 Elohîms dit : « Un plafond sera au milieu des eaux : il est pour séparer entre les eaux et entre les eaux. » Elohîms fait le plafond.

7 Il sépare les eaux sous le plafond des eaux sur le plafond. Et c’est ainsi.

8 Elohîms crie au plafond : « Ciels. » Et c’est un soir et c’est un matin : jour deuxième.

9 Elohîms dit : « Les eaux s’aligneront sous les ciels vers un lieu unique, le sec sera vu. » Et c’est ainsi.

10 Elohîms crie au sec : « Terre. » À l’alignement des eaux, il avait crié : « Mers. » Elohîms voit : quel bien !

11 Elohîms dit : « La terre gazonnera du gazon, herbe semant semence, arbre-fruit faisant fruit pour son espèce, dont la semence est en lui sur la terre. » Et c’est ainsi.

12 La terre fait sortir le gazon, herbe semant semence, pour son espèce et arbre faisant fruit, dont la semence est en lui, pour son espèce. Elohîms voit : quel bien !

13 Et c’est un soir et c’est un matin : jour troisième.

14 Elohîms dit : « Des lustres seront au plafond des ciels, pour séparer le jour de la nuit. Ils sont pour les signes, les rendez-vous, les jours et les ans.

15 Ce sont des lustres au plafond des ciels pour illuminer sur la terre. » Et c’est ainsi.

16 Elohîms fait les deux grands lustres, le grand lustre pour le gouvernement du jour, le petit lustre pour le gouvernement de la nuit et les étoiles.

17 Elohîms les donne au plafond des ciels pour illuminer sur la terre,

18 pour gouverner le jour et la nuit, et pour séparer la lumière de la ténèbre. Elohîms voit : quel bien !

19 Et c’est un soir et c’est un matin : jour quatrième.

20 Elohîms dit : « Les eaux foisonneront d’une foison d’êtres vivants, le volatile volera sur la terre, sur les faces du plafond des ciels. »

21 Elohîms crée les grands crocodiles, tous les êtres vivants, rampants, dont ont foisonné les eaux pour leurs espèces, et tout volatile ailé pour son espèce. Elohîms voit : quel bien !

22 Elohîms les bénit pour dire : « Fructifiez, multipliez, emplissez les eaux dans les mers, le volatile se multipliera sur terre. »

23 Et c’est un soir et c’est un matin : jour cinquième.

24 Elohîms dit : « La terre fera sortir l’être vivant pour son espèce, bête, reptile, le vivant de la terre pour son espèce. » Et c’est ainsi.

25 Elohîms fait le vivant de la terre pour son espèce, la bête pour son espèce et tout reptile de la glèbe pour son espèce. Elohîms voit : quel bien !

26 Elohîms dit : « Nous ferons Adâm ­ le Glébeux ­ à notre réplique, selon notre ressemblance. Ils assujettiront le poisson de la mer, le volatile des ciels, la bête, toute la terre, tout reptile qui rampe sur la terre. »

27 Elohîms crée le glébeux à sa réplique, à la réplique d’Elohîms, il le crée, mâle et femelle, il les crée.

28 Elohîms les bénit. Elohîms leur dit : « Fructifiez, multipliez, emplissez la terre, conquérez-la. Assujettissez le poisson de la mer, le volatile des ciels, tout vivant qui rampe sur la terre. »

29 Elohîms dit : « Voici, je vous ai donné toute l’herbe semant semence, sur les faces de toute la terre, et tout l’arbre avec en lui fruit d’arbre, semant semence : pour vous il sera à manger.

30 Pour tout vivant de la terre, pour tout volatile des ciels, pour tout reptile sur la terre, avec en lui être vivant, toute verdure d’herbe sera à manger. » Et c’est ainsi.

31 Elohîms voit tout ce qu’il avait fait, et voici : un bien intense. Et c’est un soir et c’est un matin : jour sixième.

 

Jardin en ’Édèn

 

1 Ils sont achevés, les ciels, la terre et toute leur milice.

2 Elohîms achève au jour septième son ouvrage qu’il avait fait. Il chôme, le jour septième, de tout son ouvrage qu’il avait fait.

3 Elohîms bénit le jour septième, il le consacre : oui, en lui il chôme de tout son ouvrage qu’Elohîms crée pour faire.

4 Voilà les enfantements des ciels et de la terre en leur création, au jour de faire IHVH-Adonaï Elohîms terre et ciels.

5 Tout buisson du champ n’était pas encore en terre, toute herbe du champ n’avait pas encore germé : oui, IHVH-Adonaï Elohîms n’avait pas fait pleuvoir sur la terre, et de glébeux, point, pour servir la glèbe.

6 Mais une vapeur monte de la terre, elle abreuve toutes les faces de la glèbe.

7 IHVH-Adonaï Elohîms forme le glébeux ­ Adâm, poussière de la glèbe ­ Adama. Il insuffle en ses narines haleine de vie : et c’est le glébeux, un être vivant.

8 IHVH-Adonaï Elohîms plante un jardin en ’Édèn au levant. Il met là le glébeux qu’il avait formé.

9 IHVH-Adonaï Elohîms fait germer de la glèbe tout arbre convoitable pour la vue et bien à manger, l’arbre de la vie, au milieu du jardin et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

10 Un fleuve sort de l’’Édèn pour abreuver le jardin. De là, il se sépare : il est en quatre têtes.

11 Nom de l’un, Pishôn, qui contourne toute la terre de Havila, là où est l’or.

12 L’or de cette terre est bien et là se trouvent le bdellium et la pierre d’onyx.

13 Nom du deuxième fleuve : Guihôn, qui contourne toute la terre de Koush.

14 Nom du troisième fleuve : Hidèqèl, qui va au levant d’Ashour. Le quatrième fleuve est le Perat.

15 IHVH-Adonaï Elohîms prend le glébeux et le pose au jardin d’’Édèn, pour le servir et pour le garder.

16 IHVH-Adonaï Elohîms ordonne au glébeux pour dire : « De tout arbre du jardin, tu mangeras, tu mangeras,

17 mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu ne mangeras pas, oui, du jour où tu en mangeras, tu mourras, tu mourras. »

18 IHVH-Adonaï Elohîms dit : « Il n’est pas bien pour le glébeux d’être seul ! Je ferai pour lui une aide contre lui. »

19 IHVH-Adonaï Elohîms forme de la glèbe tout animal du champ, tout volatile des ciels, il les fait venir vers le glébeux pour voir ce qu’il leur criera. Tout ce que le glébeux crie à l’être vivant, c’est son nom.

20 Le glébeux crie des noms pour toute bête, pour tout volatile des ciels, pour tout animal du champ. Mais au glébeux, il n’avait pas trouvé d’aide contre lui.

21 IHVH-Adonaï Elohîms fait tomber une torpeur sur le glébeux. Il sommeille. Il prend une de ses côtes, et ferme la chair dessous.

22 IHVH-Adonaï Elohîms bâtit la côte, qu’il avait prise du glébeux, en femme. Il la fait venir vers le glébeux.

23 Le glébeux dit : « Celle-ci, cette fois, c’est l’os de mes os, la chair de ma chair, à celle-ci il sera crié femme ­ Isha ­ : oui, de l’homme ­ Ish ­ celle-ci est prise. »

24 Sur quoi l’homme abandonne son père et sa mère : il colle à sa femme et ils sont une seule chair.

25 Les deux sont nus, le glébeux et sa femme : ils n’en blêmissent pas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article