Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Yann Leray

 

Noms anciens ou traditionnels de produits chimiques et leur correspondance actuelle :

 

A comme Acide fumant

Acide azotique : (esprit de nitre) acide nitrique

Acide chloro azoteux : (eau régale, eau royale, acide nitromuriatique, acide chloronitrique) Mélange d’acides nitrique et chlorhydrique (1-4).

Acide chloronitrique : (ac. chloro azoteux, eau royale, Eau régale, acide nitromuriatique) Mélange d’acides nitrique et chlorhydrique (1-4).

Acide de soufre : acide sulfurique

Acide fluorique : acide fluorhydrique.

Acide fumant : acide chlorhydrique ou acide nitrique à partir d'une certaine concentration.

Acide hydrochlorique : acide chlorhydrique.

Acide hydrocyanique : acide cyanhydrique.

Acide hydrofluorique : acide fluorhydrique

Acide hyponitrique : (ac. Hypoazotique) Vapeurs rousses produites par l’acide nitrique.

Acide hypoazotique : voir acide hyponitrique.

Acide marin : acide chlorhydrique.

Acide muriatique : (esprit de sel) acide chlorhydrique.

Acide muriatique décomposé : chlorure de zinc, décapant pour soudure à l’étain.

Préparé en versant dans l’acide chlorhydrique de la grenaille de zinc.

Acide muriatique dephlogistiqué : chlore.

Acide muriatique oxygéné : chlore.

Acide nitromuriatique : (ac. chloro azoteux, eau royale, Eau régale, acide chloronitrique) Mélange d’acides nitrique et chlorhydrique (1-4).

Acide orthophosphorique : acide phosphorique

Acide prussique : acide cyanhydrique

Acide phtorhydrique : acide fluorhydrique

Acide prussique : Acide cyanhydrique.

Acide pyroligneux : (esprit de venus) acide acétique.

Acide saccharin : acide oxalique

Acide du sel d’oseille : acide oxalique.

Acide de sucre : acide oxalique.

Acide vitriolique : acide sulfurique impur provenant de la distillation du sulfate de fer.

Acide vitriolique concentré : acide sulfurique épuré.

Agaric : teinture pour les tissus, tirée du champignon de certains arbres (?). Actuellement, nom générique des champignons basidomycètes.

Air crayeux : (air pesant) gaz carbonique

Air pesant : (air crayeux) gaz carbonique.

Air puant : (hydrogène sulfuré) acide sulfhydrique.

Alcali fixe : (sel de tartre) carbonate de potassium obtenu par la lie de vin pressée, séchée, calcinée, filtrée et évaporée.

Alcali volatil : (azoture d’hydrogène) ammoniaque

Alcool de bois : (esprit de bois) méthanol.

Alcool diacétonique : (Diacétone-alcool, di-al, diméthylacétonylcarbinol) Solvant des vernis cellulosiques.

Alquifoux : (mine de plomb, plombagine) graphite. Terme des teinturiers.

Alun : sulfate d’aluminium et de potassium, hydraté.

Alun de roche : alun en masse vitreuse obtenu par chauffage de l’alun cristallisé.

Alun de Rome : alun obtenu à partir de l’alunite, cristallisation cubique en présence d’excès d’alumine.

Ambre : (succin) résine fossile, de teinte jaune à brune.

Ambre gris : restes des becs cornés des calamars avalés par les cachalots et retrouvés dans leur estomac. Utilisé en parfumerie.

Ammoniure d’or : (termoxyde d’or) précipité d’or, obtenu par l’ammoniaque, dans une dissolution concentrée, à chaud, d’or et d’eau régale.

Anhydride sulfo-carbonique : sulfure de carbone.

Arcanson : (colophane, térébenthine cuite) Résidu séché de la distillation de la résine du pin maritime.

Argent corné : (lune cornée) chlorure d’argent fondu (487°C).

Argent mussif : poudre d'alliage d'étain de bismuth et de mercure (fausse argenture)

Argentine : étain précipité

Armenium : carbonate de cuivre.

Arsenic blanc : (oxyde blanc d’arsenic) acide arsenieux.

Arsenic rouge : (réalgar) sulfure d'arsenic

Arsenic jaune : (orpiment) sulfure d'arsenic

Assafetide : (salpètre ) nitrate de potassium.

Asèm : Argent falcifié.

Altramentum : sulfates divers chez les alchimistes.

Azotate de protoxyde de mercure : (protonitrate de mercure) azotate de mercure, obtenu par dissolution du mercure dans l’acide nitrique.

Azoture d’hydrogène : (alcali volatil) ammoniaque.

 

B comme Blanc de baleine

Baryte : (Blanc de Baryte, Barytine, spath Pesant, Blanc fixe, Hépatite, Blanc du tyrol) Ba SO4 Sulfate de Baryum

Barytine : (Blanc de Baryte, Baryte, spath Pesant, Blanc fixe, Hépatite, Blanc du tyrol) Ba SO4 Sulfate de Baryum

Baume du Canada : variété de thérébentine utilisé pour les vernis

Baume de Copahu : (Copahu) suc du tronc de diverses légumineuses, servait à la préparation de vernis.

Baume de soufre : (Baume sulfureux, Huile de soufre) Solution à chaud de Soufre dans l'Huile de lin, imperméabilisant

Baume sulfureux : (Baume de soufre, Huile de soufre) Solution à chaud de Soufre dans l'Huile de lin, imperméabilisant

Bauraçon : (Borax,tinckal) di sodium tetraborate, qui a la propriété de dissoudre les oxydes métalliques à l’état fondu.

Besillet : (campèche) bois de Brésil, hematoxylon de la famille des cesalpniacées.

Beurre : Nom alchimique des composés minéraux de consistance butyreuse en particulier les chlorures.

Beurre d’antimoine : trichlorure d’antimoine.

Beurre d'arsenic : Chlorure d'arsenic

Beurre de Bismuth : Chlorure de Bismuth

Beurre d’étain : (étain corné) amalgame d’étain et mercure en proportion identique.

Beurre de zinc : chlorure de zinc évaporé et calciné.

Billon de garance : mauvaise garance, composée de terre rougeâtre mêlée d’un peu de poussière de garance.

Bimuriate de mercure : (sublimé corrosif) chlorure mercurique, obtenu en chauffant du sulfate mercurique avec du chlorure d’ammonium.

Blanc d’argent : (de plomb, céruse) hydrocarbonate de plomb.

Blanc de baleine : (sperma céti) matière cireuse issue du crâne des cachalots.

Blanc de Baryte : (Barytine, Baryte, spath pesant, Blanc fixe, Hépatite, Blanc du tyrol) BaSO4 Sulfate de Baryum

Blanc d’Espagne : (de Meudon) carbonate de calcium.

Blanc de fard : nitrate basique de bismuth.

Blanc de Meudon : (d’Espagne) carbonate de calcium.

Blanc de plomb : (d’argent, céruse) hydrocarbonate de plomb.

Blanc de potasse : cyanure de potassium.

Blanc du tyrol : (Blanc de Baryte, Barytine, Baryte, spath Pesant, Blanc fixe, Hépatite) Ba SO4 Sulfate de Baryum

Blanc fixe : (Blanc de Baryte, Barytine, Baryte, spath Pesant, Hépatite, Blanc du tyrol) Ba So4 Sulfate de Baryum

Bleu égyptien : silicate double de cuivre et de calcium.

Bleu de montagne : (cendre bleue) azurite.

Bois d’Inde : bois employé pour la teinture de tissus.

Bois gentil : (daphné, garou, sainbois) arbrisseau de l’ordre des myrtales à fruit utilisé pour la teinture de tissus.

Bol : argiles teintées par les oxydes de fer, du blanc au rouge, utilisé en pharmacie et dorure.

Borax : (Bauraçon, tinckal) di sodium tetraborate, qui a la propriété de dissoudre les oxydes métalliques à l’état fondu.

Bronze blanc moulu : amalgame en parties égales de bismuth ; d’étain et de mercure, broyé avec du blanc d’œuf.

Bronze d'argent faux : poudre d'alliage d'étain de bismuth et de mercure (fausse argenture)

Brou de noix : teinture liquide tirée de l’écorce de noix

Brun Vandick : précipité d’un sel soluble de cuivre par le ferrocyanure de potassium.

 

C comme Cire de Chine

Calamine : carbonate de zinc natif.

Calcante : (vitriol bleu, vitriol de cuivre, vitriol Romain, vitriol de Chypre, vitriol de Vénus, couperose bleue) sulfate de cuivre

Calomel : (précipité blanc) chlorure mercureux.

Campèche : (besillet) bois de Brésil, hematoxylon de la famille des cesalpniacées.

Carabé : sorte d’ambre blanc entrant dans la composition du vernis de Chine.

Carbure de fer : nom donné par erreur au graphite.

Carmin : couleur rouge vif tirée de la cochenille mêlée à l’alun.

Cassenolle : drogue de teinturier, similaire à la noix de galle.

Cendre bleue ou verte : (bleu de montagne, vert minéral) azurite ou malachite.

Cendre gravelée : lie de vin séchée calcinée au feu.

Céruse : (blanc d’argent, de plomb,) hydrocarbonate de plomb.

Chaux d’argent : oxyde d’argent.

Chaux de cuivre : oxyde de cuivre.

Chaux d’étain : (potée d’étain) dioxyde d’étain qui surnage à la surface du métal surchauffé. Utilisé pour polir le verre et le marbre.

Chrysocolle : silicate de cuivre naturel. Antiquité : sel de cuivre servant à la soudure.

Cinabre : (vermillon) sulfure mercurique naturel.

Cire à cacheter : (cire d’Espagne) gomme laque.

Cire de Carnauba : cire naturelle récoltée en poussière fine sur les jeunes feuilles de palmiers du Brésil. Fusion : 82°C.

Cire de Chine : cire naturelle secrétée par divers arbres à la suite de la piqûre d’une cochenille. Fusion : 82°C.

Cire d’Espagne : (cire à cacheter) gomme laque.

Cochenille : petit insecte servant à préparer la teinture vermillon.

Cocheniller : cactus nopal sur lequel se trouve la cochenille.

Colcothar : (rouge d’Angleterre, sanguine) oxyde de fer utilisé en polissage.

Colophane : (arcanson, térébenthine cuite) Résidu séché de la distillation de la résine du pin maritime.

Copahu : (Baume de Copahu ) suc du tronc de diverses légumineuses, servait à la préparation de vernis.

Copal : nom générique de nombreuses résines servant à la confection des vernis.

Copals durs : copal zanzibar, copal Madagascar, copal Bombay, copal Calcutta, copal Demerara.

Copals mi-durs : Accra, Angola rouge, Angola blanc, Benguela (ou Lisbonne), Congo, Kameroun, Kissel (ou gomme caillou)

Coumar : (cumar, résine coumaronique) résine très employée dans la fabrication des vernis en particulier les vernis cellulosiques

Couperose blanche : (vitriol blanc, vitriol de Goslar, vitriol de zinc) sulfate de zinc.

Couperose bleue : (vitriol bleu, vitriol de cuivre, vitriol Romain, vitriol de Chypre, vitriol de Vénus, calcante) sulfate de cuivre.

Couperose verte : (vitriol de Mars, vitriol vert) sulfate de fer.

Crème de tartre : (Bitartrate de Potassium, tartre) Tartrate acide de potassium KC4H5O6K

Cristal (ou cristaux) de tartre : (cristaux rouges, tartre rouge, tartre de vin) Tartrate acide de potassium impur préparé en dissolvant du tartre de barrique ou des lies de vin, puis en faisant cristalliser.

Cristal de Vénus : (verdet) acétate neutre de cuivre.

Cristaux de lune : (nitre lunaire) nitrate d'argent

Cristaux rouges : (Cristal (ou cristaux) de tartre, tartre rouge, tartre de vin) Tartrate acide de potassium impur préparé en dissolvant du tartre de barrique ou des lies de vin , puis en faisant cristalliser.

Cristaux de soude : carbonate de sodium mêlé de chlorure et sulfate de sodium. Obtenu par dissolution dans l’eau et cristallisation à température inférieure à 35°C

Cuivre rosette : cuivre natif.

Cumar : (coumar, résine coumaronique): résine très employée dans la fabrication des vernis en particulier les vernis cellulosiques

Cupricine : cyanure cuivreux CuCN

Curcuma : (safran des indes, souchet, terra menta) Braoyat des racines de la plante du même nom. Pigment.

Cyanhydrate d’argent : (hydrocyanate d’argent, prussiate d’argent) : cyanure d’argent obtenu par dissolution du chlorure d’argent par le cyanure de potassium.

Cyanoferrure de potasse : (cyanure ferropotassique) ferrocyanure de potassium.

Cyanure ferropotassique : (cyanoferrure de potasse) ferrocyanure de potassium.

Cyanure rouge : ferricyanure de potassium

 

D comme Dragonnier

Dammar : Divers genres de résines tendres importées de Malaisie.

Daphné : (bois gentil, garou, sainbois) arbrisseau de l’ordre des myrtales à fruit utilisé pour la teinture de tissus.

Diacétone-alcool : (alcool diacétonique, di-al, diméthylacétonylcarbinol) Solvant des vernis cellulosiques.

Di-al : (Diacétone-alcool, Alcool diacétonique, diméthylacétonylcarbinol) Solvant des vernis cellulosiques.

Diméthylacétonylcarbinol : (Diacétone-alcool, Alcool diacétonique,Di-al ) Solvant des vernis cellulosiques.

Dragonnier : Lilacée des îles Canaries produisant la gomme brune appelée sang dragon.

 

E comme Ecume d'argent

Eau à souder : solution de chlorure de zinc, pour la soudure de l'étain

Eau blanche de Goulard : carbonate de plomb dilué dans l’eau.

Eau divine : (eau de souffre) polysulfure de calcium.

Eau forte : acide nitrique.

Eau mère : voir mère de salpêtre.

Eau de Raze : (esprit de térébenthine) essence de térébenthine.

Eau régale : (ac. chloro azoteux, eau royale, acide chloronitrique, acide nitromuriatique) Mélange d’acides nitrique et chlorhydrique (1-4).

Eau royale : (ac. chloro azoteux, eau régale, acide chloronitrique, acide nitromuriatique ) Mélange d’acides nitrique et chlorhydrique (1-4).

Eau seconde : acide nitrique dilué pour moitié à l’eau et servant au décapage des métaux à ne pas confondre avec l'eau seconde des peintres qui est une solution alcaline

Eau de souffre : (eau divine) polysulfure de calcium.

Ecaille de cuivre : (safran de Vénus) oxyde cuivrique.

Ecume d’argent : (litharge) protoxyde de plomb

Electro : mélange de cyanure de sodium et d'autres sels sodiques, agglomérés en forme d'oeuf. Utilisé en métallurgie pour la cémentation. Très toxique.

Elon : (génol, metol, rhodol) sulfate de méthylaminoparaphénol.

Emeri : corindon pulvérisé.

Esprit : se disait pour les alcools, beaucoup d'acides et en général les produits volatils.

Esprit ardent : (esprit de vin rectifié) alcool

Esprit de bois : (alcool de bois) méthanol.

Esprit de Lampadius : sulfure de carbone.

Esprit de Minderer : acétate d'ammonium

Esprit de nitre : (Acide azotique) acide nitrique

Esprit de sel : (acide muriatique) acide chlorhydrique.

Esprit de soufre : (acide sulfureux, huile de vitriol, acide de soufre, vitriol) acide sulfurique concentré.

Esprit de térébenthine : (eau de Raze) essence de térébenthine.

Esprit de venus : (acide pyroligneux) acide acétique

Esprit de verdet : (vinaigre radical) acide acétique obtenu par distillation de l’acétate de cuivre.

Esprit de vin rectifié : (esprit ardent) éthanol

Esprit de vitriol : acide sulfurique épuré.

Esprit pyroacétique : (esprit pyroligneux) acétone

Esprit pyroligneux : (esprit pyroacétique) acétone

Esprit volatil de sel ammoniaque : ammoniaque produit par la distillation du chlorure d’ammonium mélé à la chaux éteinte.

Essence d’Orient : matière nacrée préparée à partir d’écailles d’ablettes émulsionnées dans l’eau ammoniacale et dilué à l’acétone.

Essences factices : (thérébentines factices) substituts pétroliers de la thérébentine

Essence grasse : essence de térébenthine soumise à évaporation.

Essence ozonée : analogue à l'essence grasse, thérébenthine soumise au barbottage d'air ozoné

Essence de Mirbane : nitrobenzène.

Etain en chapeau : (étain de Malaque) zinc importé des Indes en pains pyramidaux.

Etain corné : (beurre d’étain) amalgame d’étain et mercure en proportion identiques.

Etain de glace : bismuth.

Etain de Malaque : (étain en chapeau) zinc importé des Indes en pains pyramidaux.

Etain fulminé sur le plomb : oxydes d’étain et de plomb mêlés.

Extrait de bois : acide acétique.

Extrait de Saturne : Carbonate de plomb.

 

F comme Flux blanc

Ferrocyanate de potasse : ferrocyanure de potassium.

Flux blanc : cendres de chêne de Nicée.

Foie de souffre : (magistère des souffre) pentasulfure de potassium impur.

Foie de souffre à la chaux : pentasulfure de potassium obtenu à l’aide de chaux.

Fustet : arbrisseau des régions alpines, utilisé en teinture des laines. Sumac de la famille des anacardiacées.

 

G comme Garance

Garance : plante rubiacée dont la tige souterraine produit le colorant garance.

Garou : (bois gentil, daphné, sainbois) arbrisseau de l’ordre des myrtales à fruit utilisé pour la teinture de tissus.

Gaude : Réséda jaune utilisé en teinture.

Gaz de baudrimont : Condensation des vapeurs du mélange d’acides nitrique et chlorhydrique (1-4).

Gazéine : benzine.

Genestrolle : (herbe des patûrages, petit genêt, serèque) papillonacée employée à la teinture.

Génol : (élon, metol, rhodol) sulfate de méthylaminoparaphénol.

Glycin : acide oxyphénylaminoacétique.

Gomme arabique : secrétion d’acacia, acajou ou feronia.

Gomme caillou : voir copal

Gomme césarine : secrétion de cerisier, prunier, abricotier ou amandier.

Gomme bassorine : secrétion d’adragante, kutera, bassorah, coco, chagualthoringa.

Gomme-laque : substance résineuse produite par une cochenille de l’Inde.

Graine d’Avignon : fruit du nerprun, donnant une teinture.

Guède : (kermès, pastel) crucifère ressemblant au houx dont les feuilles donnent une teinture bleue.

Gypse : (miroir d’âne, pierre à Jésus, sélénite) sulfate de calcium

 

H comme Herbe des pâturages

Hepatite : (Blanc de Baryte, Barytine, Baryte, spath Pesant, Blanc fixe, Hépatite, Blanc du tyrol) Ba SO4 Sulfate de Baryum

Herbe des pâturages : (genestrolle, petit genêt, serèque) papillonacée employée à la teinture.

Huile d’aspic : huile essentielle tirée d’une sorte de lavande de Provence.

Huile de chaux : chlorure de calcium.

Huile de houille rectifiée : benzine.

Huile de salpêtre : huile végétale saturée en salpêtre, utilisée en protection des armures médiévales.

Huile de soufre : (Baume sulfureux, Baume de soufre ) Solution à chaud de Soufre dans l'Huile de lin, imperméabilisant

Huile de tartre : solution de bitartrate de potassium.

Huile de vitriol : (vitriol, esprit de soufre, acide de soufre) acide sulfurique épuré.

Hydrargyre : (vif-argent) mercure.

Hydrochlorate d’argent : chlorure d’argent.

Hydrochlorate d’étain : chlorure d’étain.

Hydrochlorate d’or : (muriate d’or, sel d’or) chlorure d’or.

Hydrochlorate de platine : (muriate de platine) chlorure de platine.

Hydrochlorate de soude : chlorure de sodium.

Hydrochlorate de zinc : (muriate de zinc) chlorure de zinc.

Hydrocyanate d’argent : (cyanhydrate d’argent, prussiate d’argent) cyanure d’argent obtenu par dissolution du chlorure d’argent par le cyanure de potassium.

Hydrocyanate de cuivre : (prussiate de cuivre) cyanure de cuivre.

Hydrocyanate d’or : (prussiate d’or) cyanure d’or.

Hydrocyanate de potasse : (prussiate simple) cyanure de potassium.

Hydrocyanate de zinc : (prussiate de zinc) cyanure de zinc.

Hydrogène sulfuré : (air puant) acide sulfhydrique.

Hydrosulfite de soude : sulfure de sodium.

 

I comme Infusion de noix de galle

Inde : feuilles de l’anil traitée par l’eau et l’huile d’olive pour teindre les tissus.

Indigo : Teinture bleue fournie par l’indigotier.

Infusion de noix de galle : test pour détecter la présence de substance ferrugineuse ou vitriolique dans l’eau.

 

J comme Jaune de chrome

Jaune de chrome : chromate de plomb.

 

K comme Kermès

Kermès : (Guède, pastel) crucifère ressemblant au houx dont les feuilles donnent une teinture bleue.

 

L comme Lune cornée

Laque de Chine : (vernis de Chine) suc du rhus vernicifera donnant un produit solide et brillant.

Liqueur de Labarraque : Eau de Javel

Liqueur fumante de Libavius : chlorure stannique.

Litharge : (écume d’argent) protoxyde de plomb.

Lune cornée : (argent corné) chlorure d’argent fondu (487°C).

 

M comme Miroir d’âne

Magistère des souffre : (foie de souffre) pentasulfure de potassium impur.

Mastic en larme : résine recueillie sur l’arbuste « lentisque ».

Massicot : protoxyde de plomb jaune.

Mère de salpêtre : (Eau mère) solution aqueuse saturée de salpêtre.

Metol : (élon, génol, rhodol) sulfate de méthylaminoparaphénol.

Mielleux de chaux : phosphate de chaux.

Mine orange : oxyde de plomb orange obtenu par calcination à l’air de l’hydrocarbonate de plomb.

Mine de plomb : (alquifoux, plombagine) graphite.

Minium : oxyde de plomb salin formé de protoxyde et de bioxyde. Couleur orangée.

Miroir d’âne : (gypse, pierre à Jésus, sélénite) sulfate de calcium.

Moisissures de galles : acide gallique.

Moulée : poudre issue du meulage du fer, mélange de poussières de fer et de meule.

Murex : coquillage dont les anciens tiraient la pourpre.

Muriate d’argent : chlorure d’argent.

Muriate d’étain : chlorure d’étain.

Muriate d’or : (hydrochlorate d’or, sel d’or) chlorure d’or.

Muriate de platine : (hydrochlorate de platine) chlorure de platine.

Muriate de soude : chlorure de sodium.

Muriate de zinc : (hydrochlorate de zinc) chlorure de zinc.

Muriatique : chlorhydrique.

 

N comme Noix de galle

Natron : carbonate de soude naturel.

Nitre : nom générique des nitrates

Nitre argileux : nitrate d'aluminium

Nitre cubique : nitrate de soude

Nitre lunaire : (cristaux de lune) nitrate d'argent

Nitre vitriolé : sulfate de potassium

Noix de galle : excroissance recueillie sur les feuilles de chênes, produit par la piqûre d’hyménoptère cynipidé.

 

O comme Or fulminant

Ornanette : Plante dont la racine fournit la teinture d’alkanna, borraginacée à fleurs bleues.

Or fulminant : poudre grise détonante, obtenue par l’hydroxyde aurique en contact avec l’ammoniaque.

Or mussif : sulfure d’étain.

Orpin : (Hyposulfure, Sulfure rouge, Rubis d’arsenic, Rouge rubis, Arsenic rouge, réalgar-état naturel-) Bisulfure d'arsenic As2 S2

Orpiment : (Sesquisulfure, Sulfure jaune, Jaune royal ) état naturel du trisulfure d'arsenic As2 S3

Orseille : lichen servant à la teinture violette.

Oxyde blanc d’arsenic : (arsenic blanc) acide arsénieux.

Oxyde puce de plomb : dioxyde de plomb.

 

P comme Poudre d’Algaroth

Panama : écorce de quillaja saponaria, ayant des propriétés analogues à celles du savon.

Pastel : (guède, kermès) crucifère ressemblant au houx dont les feuilles donnent une teinture bleue.

Petit genêt : (genestrolle, herbe des pâturages, serèque) papillonacée employée à la teinture.

Phosphore de Kunkel : (phosphore d’urine) phosphore obtenu à partir d’urine fermenté (fermentation ammoniacale), évaporée dans une chaudière de fer jusqu’à consistance dure et noire, calciné dans une marmite de fer, réduite en poudre, diluée à l’eau chaude et distillée avec du charbon de bois.

Phosphore d’urine : (phosphore de Kunkel) phosphore obtenu à partir d’urine fermenté (fermentation ammoniacale), évaporée dans une chaudière de fer jusqu’à consistance dure et noire, calciné dans une marmite de fer, réduite en poudre, diluée à l’eau chaude et distillée avec du charbon de bois.

Pierre de Bologne : pierre utilisée jadis à faire les phosphores.

Pierre infernale : (sel de Diane) nitrate d’argent.

Pierre à Jésus : (gypse, miroir d’âne, selénite) sulfate de calcium.

Pierre pourrie : sorte d’ocre dépouillée de sa partie grasse, venant d’Angleterre. Utilisée en polissage du cuivre.

Pierre de vin : (Cristaux rouges, Cristal (ou cristaux) de tartre, tartre rouge, tartre de vin) Tartrate acide de potassium impur préparé en dissolvant du tartre de barrique ou des lies de vin , puis en faisant cristalliser.

Plomb blanc : carbonate de plomb.

Plomb jaune : molybdate de plomb.

Plomb rouge : chromate de plomb.

Plombagine : (alquifoux, mine de plomb) graphite.

Potasse à l’alcool : potasse caustique.

Potée d’étain : (chaux d’étain) dioxyde d’étain qui surnage à la surface du métal surchauffé. Utilisé pour polir le verre et le marbre.

Poudre d’Algaroth : chlorure basique d’antimoine.

Pourpre de Cassius : précipité rouge obtenu avec un mélange de chlorures stanneux et stanniques, en proportion égales dans des sels d’or. Utilisé pour dorer la porcelaine.

Précipité blanc : (Calomel) chlorure mercureux.

Protonitrate de mercure : (azotate de protoxyde de mercure) azotate de mercure, obtenu par dissolution du mercure dans l’acide nitrique.

Prussiates : cyanures

Prussiate d’argent : (cyanhydrate d’argent, hydrocyanate d’argent) : cyanure d’argent obtenu par dissolution du chlorure d’argent par le cyanure de potassium.

Prussiate de cuivre : (hydrocyanate de cuivre) cyanure de cuivre.

Prussiate jaune : ferrocyanure de potassium.

Prussiate d’or : (hydrocyanate d’or) cyanure d’or.

Prussiate de potasse : ferrocyanure de potassium. Utilisé par les serruriers pour produire une cémentation superficielle du fer en saupoudrant et portant au feu.

Prussiate simple : (hydrocyanate de potasse) cyanure de potassium.

Prussiate de zinc : (hydrocyanate de zinc) cyanure de zinc.

 

R comme Rouge d’Angleterre

Réalgar : sulfure d’arsenic rouge vif

Résine coumaronique: (coumar, cumar, ): résine très employée dans la fabrication des vernis en particulier les vernis cellulosiques

Rhodol : (élon, génol, metol) sulfate de méthylaminoparaphénol.

Rouge d’Angleterre : (colcothar, sanguine) oxyde de fer utilisé en polissage.

Rubrique : ocre rouge.

 

S comme Sang dragon

Safran des indes : (curcuma, souchet, terra menta) Braoyat des racines de la plante du même nom. Pigment.

Safran de Mars apéritif : carbonate de fer.

Safran de Vénus : (écaille de cuivre) oxyde cuivrique

Sainbois : (bois gentil, daphné, garou) arbrisseau de l’ordre des myrtales à fruit utilisé pour la teinture de tissus.

Salamandre pierreuse : amiante flexible.

Salpêtre : (assafetide, nitre) nitrate de potasse.

Salpêtre du Chili : (salpêtre du Pérou) nitrate de sodium.

Salpêtre du Pérou : (salpêtre du Chili) nitrate de sodium.

Sandaracha : (orpiment, orpin) sulfure d’arsenic orange vif.

Sandaraque : résine tirée du cyprès de Barbarie.

Sandaraque d’Allemagne : résine verdâtre tirée du genévrier.

Sandix : mélange d’oxydes de plomb. Teinture rouge des tissus.

Sang dragon : résine rouge-brun tirée du sandragonnier des Canaries.

Sang de salamandre : acide hyponitrique.

Sanguine : (Colcothar, rouge d’Angleterre) oxyde de fer utilisé en polissage.

Sel admirablement perlé : (sel microcosmique, sel fusible) phosphate de soude.

Sel ammoniac : chlorure d’ammonium.

Sel de Cappadoce : sel gemme, chlorure de sodium.

Sel de Diane : (pierre infernale) nitrate d’argent.

Sel d’étain : chlorure d’étain.

Sel fusible : (sel admirablement perlé, sel microcosmique) phosphate de soude.

Sel de Glauber : (soude vitriolée) sulfate neutre de sodium, obtenu par mélange de soude et acide sulfurique.

Sel microcosmique : (sel admirablement perlé, sel fusible) phosphate de soude.

Sel d’or : (muriate d’or, hydrochlorate d’or) chlorure d’or.

Sel d’oseille : bioxalate et quadrioxalate de potassium.

Sel de Rochelle : (sel de Seignette) : tartrate double de sodium et de potassium.

Sel de sang : ferrocyanure de potassium.

Sel de Saturne : (sucre de Saturne) acétate neutre de plomb.

Sel de Schlippe : pentasulfure d’antimoine.

Sel sédatif de Homberg : acide borique.

Sel de Seignette : (sel de Rochelle ) : tartrate double de sodium et de potassium.

Sel de soude : carbonate de sodium mêlé de chlorure et sulfate de sodium. Dissoute dans l’eau et cristallisé à température inférieure à 35°C, on obtient les cristaux de soude.

Sel de Stahl : (sel sulfureux) sulfite de soude obtenu par l’action de l’acide sulfureux sur la soude.

Sel sulfureux : (sel de Stahl) sulfite de soude obtenu par l’action de l’acide sulfureux sur la soude.

Sel de tartre : (alcali fixe) carbonate de potassium obtenu par la lie de vin pressée, séchée, calcinée, filtrée et évaporée.

Sel de Vichy : Bicarbonate de Sodium

Sel volatil d’Angleterre : sesquicarbonate d’ammonium.

Sélénite : (gypse, miroir d’âne, pierre à Jésus,) sulfate de calcium

Serèque : (genestrolle, herbe des patûrages, petit genêt) papillonacée employée à la teinture.

Sirop de violette : utilisé comme réactif pour tester l’eau. Devient rouge en milieu acide et vert en milieu alcalin.

Souchet : (Curcuma, safran des indes, terra menta) Braoyat des racines de la plante du même nom. Pigment.

Soude à l’alcool : soude caustique.

Soude vitriolée : (sel de Glauber) sulfate neutre de sodium, obtenu par mélange de soude et acide sulfurique.

Spath pesant : carbonate de baryum.

Sperma céti : (blanc de baleine) matière cireuse issue du crâne des cachalots.

Sublimé corrosif : (bimuriate de mercure) chlorure mercurique, obtenu en chauffant du sulfate mercurique avec du chlorure d’ammonium.

Succin : ambre.

Sucre de Saturne : (sel de Saturne) acétate neutre de plomb.

Sulfydrate de soude : sulfure de sodium.

Sumac : arbrisseau de la famille des anacardiacées. Le tinctorial tiré du sumac se nomme fustet.

Super thérébentine : thérébentine distillée sous vide

 

T comme Tinckal

Tartrate double de sodium et de potassium : Sel de Rochelle, sel de Seignette

Tartre de vin : (Cristal (ou cristaux) de tartre, cristaux rouges, tartre rouge, pierre de vin,) Tartrate acide de potassium impur préparé en dissolvant du tartre de barrique ou des lies de vin , puis en faisant cristalliser.

Tartre gravelé : bitartrate de potassium préparé par calcination.

Tartre rouge : (Cristal (ou cristaux) de tartre, cristaux rouges, Tartre de vin, pierre de vin) Tartrate acide de potassium impur préparé en dissolvant du tartre de barrique ou des lies de vin, puis en faisant cristalliser.

Teinture d’acier : solution alcoolique de perchlorure de fer. Préparé en dissolvant 100 g de limaille de fer dans 300 g d’acide nitrique et 2300 g d’acide chlorhydrique.

Térébenthine cuite : (arcanson, colophane) Résidu séché de la distillation de la résine du pin maritime.

Thérébentines factices : (essences factices) substituts pétroliers de la thérébentine

Termoxyde d’or : (ammoniure d’or) précipité d’or, obtenu par l’ammoniaque, dans une dissolution concentrée, à chaud, d’or et d’eau régale.

Terra menta : (Curcuma, safran des indes, Souchet ) Broyat des racines de la plante du même nom. Pigment.

Terre mérite : racine de la plante dite souchet des Indes ou safran des Indes, employé pour teindre le textile en jaune.

Terre à foulon : argiles, montmorillonites, utilisées pour dégraisser les draps.

Thio-urée : dérivé de l’urée par substitution de soufre à l’oxygène, soluble, fondant à 172°C.

Tinckal : (bauraçon, borax) di sodium tetraborate, qui a la propriété de dissoudre les oxydes métalliques à l’état fondu.

Tournesol : produit obtenu par fermentation de lichens du genre lecacora, avec la chaux et l’ammoniaque.

Tutie : oxyde de zinc impur mélé de plomb et cuivre.

 

V comme Vif argent

Verdet : (cristal de Vénus) acétate neutre de cuivre.

Vermillon : (cinabre) sulfure mercurique naturel.

Vernis de Chine : (laque de Chine) suc du rhus vernicifera donnant un produit solide et brillant.

Verre de phosphore : un des acides phosphorique obtenu à l’état vitreux.

Vert minéral : (vert de montagne, cendre verte) hydrocarbonate de cuivre, malachite.

Vert de Rinnmann : oxyde de zinc, délayé dans le nitrate de cobalt et chauffé au rouge.

Vert de Scheele : arsénite de cuivre.

Vert de Schweinfurth : acétoarsénite de cuivre.

Vert de vessie : extrait tiré des baies du nerprun. Mélangé avec du vin blanc et un peu d’alun cristallisé et on enfermait le tout dans des vessies de porc, afin qu’il s’épaississe et durcisse. Utilisé pour peindre les miniatures.

Vert de Vienne : arséniate de cuivre

Vert kirchenberger : arséniate de cuivre

Vert métis : arséniate de cuivre

Vif-argent : (hydrargyre) mercure.

Vinaigre anglais : acide acétique.

Vinaigre radical : (esprit de verdet) acide acétique obtenu par distillation de l’acétate de cuivre.

Vitriol : (huile de vitriol, esprit de soufre, acide de soufre) acide sulfurique concentré.

Vitriol blanc : (couperose blanche, vitriol de Goslar, vitriol de zinc) sulfate de zinc.

Vitriol bleu : (calcante, couperose bleue, vitriol de cuivre, vitriol Romain, vitriol de Chypre, vitriol de Vénus) sulfate de cuivre

Vitriol de Chypre : (calcante, couperose bleue, vitriol de cuivre, vitriol Romain, vitriol bleu, vitriol de Vénus) sulfate de cuivre

Vitriol de cuivre : (calcante, couperose bleue, vitriol bleu, vitriol Romain, vitriol de Chypre, vitriol de Vénus) sulfate de cuivre.

Vitriol de Goslar : (couperose blanche, vitriol blanc, vitriol de zinc) sulfate de zinc.

Vitriol de Mars : (couperose verte, Vitriol vert) sulfate de fer.

Vitriol de plomb natif : sulfate de plomb.

Vitriol Romain : (calcante, couperose bleue, vitriol de cuivre, vitriol bleu, vitriol de Chypre, vitriol de Vénus) sulfate de cuivre

Vitriol de Vénus : (calcante, couperose bleue, vitriol de cuivre, vitriol Romain, vitriol de Chypre, vitriol bleu) sulfate de cuivre.

Vitriol vert : (couperose verte, vitriol de Mars) sulfate de fer.

Vitriol de zinc : (couperose blanche, vitriol blanc, vitriol de Goslar) sulfate de zinc.

Vouede : sorte de pastel de Normandie, employé à la teinture des tissus.

 

 

Source : publication du 3 juin 2009 du site : Métal Connexion/Chimie des anciens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article