Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Yann Leray

"Végétalisation" de l'or... Par la méthode de Basile Valentin. Attention à sa colère !...

L'AURUM POTABILE («OR POTABLE »)

Bien que l'unité des « voies alchimiques » conduisant à la mystérieuse Pierre Philosophale s'impose depuis des siècles de pratique, il n'en demeure pas moins qu'une certaine matière privilégiée délivre seule la véritable Quintessence que l'organisme est à même d'apprécier à sa juste valeur. Excellent anti-oxydant s'opposant au vieillissement des cellules, elle stimule, en outre, de manière plus qu'appréciable les défenses immunitaires chez l'individu. L'« Or potable» (Aurum Potabile) - à cause de sa teinture aurique - qui découle de l'Élixir Vitae par l'application scrupuleuse de l'Ars Magna, en constitue la suprême Quintessence tant vantée par les alchimistes, au fil des siècles. En fait, tout se passe comme si l'introduction, dans l'organisme malade, de cette substance exogène dont la toxicité originelle a été neutralisée par un certain labeur et par une dilution adéquate, mettait en branle des mécanismes défensifs de détoxication de la part de l'organisme. Ce processus de détoxication - non spécifique - entraînerait, non seulement l'élimination de de la substance curative, reconnue comme étrangère par l'organisme, mais également l'élimination des endo-poisons identifiés comme pathogènes. Le caractère d'universalité ou de panacée de l'« Or potable » apparaît donc de manière évidente puisque, dans la conception traditionnelle, les maladies ne sont que l'expression aux multiples visages d'une auto-intoxication... 

Patrick RIVIERE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

john baag 17/05/2017 01:36

tres curieux
je m'interroge sur cette méthode